C'est pas la faute à Jacques Cartier

Affiche

Synopsis

Ce film nous emporte dans un tour du Québec peu banal en compagnie de trois touristes américains. Un guide, hautement fantaisiste, mène le bal dans une atmosphère de santé et de bonne humeur. Des incidents baroques, des drôleries, quelques scènes amoureuses, des sarabandes comiques se bousculent dans cette comédie où l'actualité joue un rôle de premier plan. Satire sur nous-mêmes et notre société, ce film n'a qu'une ambition: donner la lune aux Québécois dans un monumental éclat de rire. (site ONF)

En documentaire et en fiction, Dufaux a souvent tourné en tandem avec Perron. Ils imaginent ici un tour du Québec échevelé en compagnie de trois touristes américains et d'un guide peu banal. Une parodie des contradictions et caractéristiques québécoises depuis les légendaires familles nombreuses et la croyance aux miracles, jusqu'aux noms des saints qui, le long des autoroutes, baptisent les villages. «Pot-pourri de caricatures, de gags et même de science-fiction, ce film nous fait rire sur nous-mêmes.» (Jean-Pierre Guay, 1969)

Ce film est une production de l'Office national du film du Canada.