Trois nouveaux films disponibles sur illico

Éléphant

16 Novembre 2017


Trois longs métrages de fiction s'ajoutent à notre répertoire de films offerts sur illico.

Éléphant / Collection Cinémathèque québécoise

Trois longs métrages de fiction s'ajoutent à notre répertoire de films offerts sur illico.

Éléphant est heureux d'annoncer l'ajout de trois longs métrages de fiction à son répertoire de films disponibles sur illico : Tiens-toi bien après les oreilles à papa (1971), une comédie de Jean Bissonnette, Lies my Father Told Me (1975), un film de Jan Kadar, et Les beaux souvenirs (1981), un drame de Francis Mankiewicz.

Avec ces trois oeuvres qui s'ajoutent, c'est près de 225 longs métrages de fiction qui sont offerts en tout temps sur les différentes plateformes d'illico.

Tiens-toi bien après les oreilles à papa (Jean Bissonnette, 1971)
 
Avec Dominique Michel et Yvon Deschamps 

Les tribulations de deux Québécois nationalistes dans l'univers anglophone des compagnies d'assurance. Une satire qui puise son ironie dans une situation sociale bien précise. Un exemple fort représentatif des comédies populaires de l'époque qui prenaient appui sur la télévision et les vedettes à la mode, et qui ont fondé un certain courant commercial du cinéma québécois.

Lies my Father Told Me / Les mensonges que mon père me contait (Jan Kadar, 1975)
 
Avec Yossi Yadin, Len Birman et Marilyn Lightstone 

Version originale anglaise. In the 1920s, a boy grows up in the Jewish immigrant community of Montreal with his junk peddler and beloved grandfather, who tells him stories, and a father who has more material ambitions. When his grandfather dies, the boy discovers the pains of growing up. 

À la fin des années 1920, dans le ghetto juif de Montréal, un jeune garçon vit avec son père, un sédentaire ambitieux et matérialiste, et son grand-père, itinérant et raconteur d'histoires, qu'il adore. Sa vie est complètement bouleversée lorsque ce dernier décède.

Les beaux souvenirs (Francis Mankiewicz, 1981)
 
Avec Monique Spaziani, Paul Hébert et Julie Vincent 

Viviane, une enfant prodigue, cherche à reprendre sa place dans la famille qu'elle a abandonnée, tout comme l'avait fait sa mère. Blessés par l'abandon et l'absence des êtres aimés, son père et sa jeune soeur se sont créé un univers hermétique et trouble sur lequel repose leur sécurité. Viviane, en voulant y trouver une place, verra chanceler son propre équilibre. Un film dur et touchant, tourné dans le splendide décor de l'île d'Orléans, à partir d'un scénario de Réjean Ducharme.